Fontainebleau, la Maison des Siècles

Image représentant la conférence  Fontainebleau, la Maison des Siècles

De Philippe Auguste à Napoléon III en passant par François I, 40 souverains ont marqué le château de Fontainebleau. Résidence de chasse et de villégiature, témoin de la vie de cour des souverains, officielle et intime, Fontainebleau est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1981. Il faut dire que l’édifice porte la marque de tous les souverains du XIIème au XIXème siècle. Résidence de chasse et de villégiature, il présente de nombreux chefs-d’œuvre : la galerie commandée par François Ier, les intérieurs raffinés de Marie-Antoinette, l’appartement d’apparat de Napoléon Ier, le musée chinois d’Eugénie, tous font la richesse du château qui se dévoile au rythme des grandes heures de l’histoire de France.

Avec ses 130 hectares de jardins, ses 1500 pièces, ses 800 ans d’Histoire, ses meubles (le château de Fontainebleau est aujourd’hui, le plus meublé des châteaux royaux français), la demeure porte bien son surnom de Maison des Siècles.


Votre conférencière :

Après un Master en Histoire de l’art médiéval (“Représenter le roi : Charles V en France et Richard II en Angleterre”) et une Licence d’Histoire obtenus sur les bancs de l’université Paris IV – La Sorbonne, Tatiana Mignot s’est orientée vers le domaine des musées. Sa préparation au concours des conservateurs du patrimoine lui a permis de se spécialiser dans l’art du XVème au XVIIIème siècle tout en abordant les œuvres de près lors de différents stages au Musée du Louvre ou à la Cité de la Céramique de Sèvres. Désireuse de partager sa passion pour l’art et l’Histoire, elle se tourne désormais vers les visites-conférences et l’enseignement. Ainsi, elle travaille aussi pour l’Ecole du Louvre en tant que chargée de travaux dirigés sur la peinture du Moyen-Âge et de la Renaissance et mène cours et visites pour divers organismes comme des Universités Inter-Âge ou l’Ecole Boulle par exemple. Sur sa page Facebook, elle publie régulièrement des « Minutes culturelles » qui sur un ton enlevé et volontiers décalé proposent aux lecteurs de s’amuser avec l’art et l’Histoire. Entre travaux scientifiques et vulgarisation, elle réussit à trouver un équilibre qui lui permet de s’adresser au plus grand nombre. Tatiana Mignot travaille aussi avec le jeune public et a publié un récit fantastique destiné aux petits et aux grands, La Sirène de la tour Saint-Jacques aux éditions Amalthée.


Les dates à retenir :

1137 : Première mention du château de Fontainebleau dans une charte du roi des Francs Louis VII le Jeune.

1259 : Louis IX installe des religieux de l'ordre des Trinitaires dans l’enceinte même du château

1527 : François Ier ordonne la reconstruction quasiment complète (seul le donjon du château antérieur est conservé) du château de Fontainebleau.

1604 : Le roi Henri IV fait construire la salle de Jeu de Paume.

5 septembre 1725 : Mariage de Louis XV à Fontainebleau.

1804 : Napoléon fait remeubler le château.

4 avril 1814 : Napoléon abdique à Fontainebleau.

14 juin 1863 : Le musée Chinois du château de Fontainebleau est inauguré : il expose les présents siamois.


À lire pour aller plus loin :

Jean-François Hébert et Thierry Sarmant, Fontainebleau, mille ans d’Histoire, 2020, Texto.

Jean-Marie Pérouse de Montclos, Le château de Fontainebleau, Scala.

Catalogue d’exposition du château de Fontainebleau, Henri IV à Fontainebleau, un temps de splendeur, RMN

Dominique Cordellier (dir), Primatice : Maître de Fontainebleau, Editions du Louvre, 2004.


Visioconférence en VOD

Tatiana Mignot
04_Escapades