L’Amérique française, du Canada à la Louisiane

Image représentant la conférence  L’Amérique française, du Canada à la Louisiane

On l’oublie souvent, mais pendant l’essentiel du XVIIIème siècle, une grande partie du continent nord-américain était sous le contrôle de la France. Le navigateur Louis-Antoine de Bougainville pouvait ainsi affirmer en 1759 que la France y possédait des terres plus grandes que l’Europe entière. Lorsque Napoléon Bonaparte vend la Louisiane aux États-Unis pour une bouchée de pain en 1803, il s’agit d’une étendue bien supérieure à l’État actuel de Louisiane, qui va de La Nouvelle-Orléans à la latitude des Grands Lacs et des Appalaches aux montagnes Rocheuses, soit plus d’un cinquième des États-Unis actuels.


L’aventure commence au début du xvième siècle autour de l’embouchure du Saint-Laurent avec la pêche et le commerce des peaux. Les colons français remontent ensuite le cours du fleuve vers les « Pays d’en-haut », explorent les immensités du continent, puis descendent le Mississippi, à la recherche de supposées richesses minières, et de la mythique « mer de l’ouest » qui donnerait accès à un raccourci vers la Chine. L’enjeu est commercial, mais aussi géopolitique entre les puissances européennes, puisque cette présence française contraint la progression vers l’ouest des colonies britanniques, tout en constituant une menace pour la Nouvelle-Espagne sur son autre flanc.

Didier Combeau revient avec cette conférence sur cette période de notre histoire, en évoquant le rôle des intérêts privés et celui de la monarchie, les alliances avec les tribus indiennes en guerre, les escarmouches avec les Anglais, la mémoire des « coureurs des bois » et celle des esclaves importés d’Afrique.


Votre conférencier :

Didier Combeau, agrégé et docteur en civilisation américaine, est essayiste et spécialiste des États-Unis. Ses recherches portent sur les questions de violence et plus généralement sur la politique intérieure. Il a notamment publié Des Américains et des armes à feu : démocratie et violence aux États-Unis (Éditions Belin) et Polices Américaines (Gallimard). Son dernier ouvrage, Être Américain aujourd’hui : les enjeux d’une élection présidentielle, est paru en juin 2020 aux éditions Gallimard.


Les dates à retenir :

1524 : première exploration française des côtes nord-américaines, par Giovanni da Verrazzano.

1535-1542 : exploration du Saint-Laurent par Jacques Cartier, en trois voyages.

1603 : « tabagie » de Tadoussac et premier accord entre les Français et des tribus amérindiennes.

1648-1650 : massacre des Hurons par les Iroquois, qui incite les « coureurs des bois » français à aller eux-mêmes chercher les peaux dans l’intérieur des terres.

1673 : Louis Jolliet et le père Jacques Marquette descendent le Mississippi jusqu’à la confluence de la rivière Arkansas.

1682-1683 : René-Robert Cavelier de La Salle descend le Mississippi jusqu’au Golfe du Mexique et prend possession de la Louisiane au nom du roi de France.

1713 : le traité d’Utrecht attribue le pourtour de la Baie d’Hudson, Terre-Neuve et l’Acadie à l’Angleterre, qui organise par la suite la déportation des Acadiens (le « Grand Dérangement ») vers les autres colonies britanniques ou la France.

1756-1763 : la guerre de Sept Ans oppose la France et l’Angleterre en Europe et dans leurs colonies. La France perd ses possessions américaines : la rive occidentale du Mississippi est cédée à l’Espagne et la rive orientale est attribuée à l’Angleterre, ainsi que le Canada.

1800 : l’Espagne rétrocède la Louisiane à la France par le traité de San Ildefonso.

1803 : Napoléon Bonaparte vend la Louisiane aux États-Unis.


À lire pour aller plus loin :

Gilles Havard, Histoire des coureurs de bois. Amérique du Nord, 1600-1840, Les Indes Savantes, 2016.

Gilles Havard, L’Amérique fantôme. Les aventuriers francophones du Nouveau Monde, Flammarion, 2019.

Gilles Havard et Cécile Vidal, Histoire de l’Amérique française, Flammarion, 2019.

Bernard Lugan, Histoire de la Louisiane française, 1682-1804, Perrin, 1994.

Mark Walczynski, Jolliet and Marquette. A New History of the 1673 Expedition, University of Illinois Press, 2023.


Visioconférence en VOD

Didier Combeau
01_Histoire